Architecture Maya: 4 pyramides incontournables

Loin des hôtels et de l’artificialité de Cancún, notre voyage sur la côte caribéenne du Mexique nous a amené sur les traces de l’architecture maya. Peuple millénaire aux coutumes étonnantes et aux mystères insondables, il n’en est pas moins connu pour l’architecture de ses étonnantes pyramides . Les richesses de l’architecture maya sont incontournables et ont rythmées la majeur partie de notre séjour au Mexique. 

Retour sur la découverte de ces impressionnantes architectures mayas.

architecture maya carte yucatan

Chichén Itzà: Kukulcàn et autres richesses de l’architecture maya

C’est le temple le plus connu, symbole de la richesse de l’architecture maya, civilisation disparue depuis le XVIème siècle. C’est aussi l’un des sites touristiques le plus visité du Mexique. Et si, comme nous, vous n’aimez pas qu’une horde de touristes vous gâches le paysage, arrivez tôt. Nous n’avons pas regretté de nous être levé à 5h du matin, de parcourir les 200km de route, pour être à l’ouverture du site. 

 

richesses de l'architecture maya chichen itza 

Lorsque vous entrez sur le site, la pyramide apparaît devant vous, majestueuse au milieu d’un immense terrain dégagé. Alors, on a plus qu’une seule envie, s’approcher et voir cette architecture maya célèbre pour tous ses détails sculptés.

Mais la pyramide de renom Kukulkàn, n’est pas le seul joyaux à découvrir. En faisant le tour de la pyramide, d’autres exemples de l’architecture maya apparaissent tout aussi impressionnants. Vous pouvez longer une magnifique colonnade qui autrefois supportait un toit sur plus de 100 mètres. Vous trouverez aussi une forêt de plus de 500 colonnes de pierre, malheureusement, dont seulement la moitié est accessible par le public.

En continuant votre promenade à l’ombre des arbres (car oui à 9h du matin le soleil est tape déjà fort), vous découvrez un des exemples typiques de l’architecture maya: un impressionnant terrain de jeu de balle. Une pelouse bordée d’immenses murs et un anneau de pierre suspendu de chaque côté à plusieurs mètres de haut. J’adore pouvoir imaginer les joueurs et le public faire vivre ces lieux, avec au plus haut des gradins, sur une estrade de pierre, la place pour le roi maya. Mais dans ces rêveries, il faut faire attention aux nombreux iguanes, immobiles à l’ombre. Ne vous inquiétez pas, malgré leur taille (les plus grands doivent approcher le mètre de long), c’est eux qui aurons peur de vous.

 

richesses de l'architecture maya chichen itza

 

Il vous faudra au minimum 2 heures pour découvrir l’ensemble de ces ruines. Car il y a encore bien d’autres beautés sur ce site: une splendide cénote au bout d’un chemin à travers les arbres, des pyramides plus petites mais dont les sculptures ont parfaitement traversés les siècles, un observatoire qui permet d’imaginer la richesse culturelle de cette civilisation. Tout cela dans un cadre magique au milieu d’une jungle emplie d’oiseaux tropicaux.

 

Tulum : El Castillo triomphant au dessus de l’eau

Ici ce ne sera pas la hauteur des ruines qui vous impressionnera mais le cadre paradisiaque de ces pyramides mayas. Cette cité était autrefois une forteresse dont la pêche et le commerce maritime en ont fait l’un des centre économique de la civilisation maya. Tout comme à Chichén Itzà, ce lieu est l’un des plus visités de la Riviera Maya. Alors arrivez tôt pour ne pas être submergé par la chaleur et pour pouvoir admirer tranquillement les lieux à travers les étroits chemins qui serpentes autour des ruines.

architecture maya tulum

Contrairement à la pyramide de Kukulcàn, aucune restauration n’a été entreprise sur ce site. Les panneaux relatant l’histoire de chaque bâtiment sera donc parfois utile pour réussir à visualiser les richesses de l’architecture maya au travers ces quelques murs de pierres.

 

tulum 2

 

Vous tomberez vite amoureux du cadre enchanteur de ce lieu. Perché en haut d’une falaise de roche grise, El Castillo domine la mer des Caraïbes. Des escaliers en bois vous invitent à descendre le long de ce mur naturel pour profiter de la plage de sable chaud. La chaleur et le bruit des vagues était un appel irrésistible à plonger dans cette eau rafraîchissante. Le reste de la promenade nous a permis de sécher au soleil.

 

Ek-Balam : une ascension vertigineuse

Moins connue que les deux sites archéologiques précédents, Ek-Balam est pourtant l’un de nos coups de cœur. Les fouilles sur ce site n’ont commencées qu’en 1994. Cependant, de nombreux édifices se succèdent sur un site d’à peine 200m de long. Vous sentirez ainsi la présence de la forêt en bordure de chaque pyramide maya, prête à reprendre ses droits si le lieu venait à être oublié.

richesses de l'architecture maya ek balam

L’accès au site se fait part un long chemin à travers la forêt, où quelques moustiques vous accueillerons dans votre parcours. Puis en arrivant sur les lieux, c’est par un animal bien plus amical que nous avons été accueilli. Un petit chien noir nous a suivi tout au long de notre promenade, même lors de notre ascension sur l’une des plus hautes pyramides mayas du site.

C’est l’un des atouts majeur du lieu. Vous pouvez escalader jusqu’au sommet l’imposante pyramide principale et contempler l’ensemble du site. L’ascension est sportive, les marches de pierre étant bien plus hautes que des marches d’escalier classique. Une fois au sommet, à 31 mètres d’altitude (plus ou moins un immeuble de 10 étages), toujours accompagné par notre fidèle compagnon, nous somme resté bouche bée devant ce spectacle grandiose. Au dessus des arbres, ce silence devant cette forêt à perte de vue vous donne envie de chuchoter. De plus, après cette ascension vous n’avez qu’une seule envie, vous asseoir sur les dernières marches et contempler la vue. Les autres pyramides du site paraissent bien petite vue d’ici, et les gravir sera bien plus accessible.

architecture maya ek balam

Même si les richesses de l’architecture maya semblent moins présentes sur ce site (seul un espace restauré sur un palier de la pyramide principale offre de magnifiques sculptures) la vue panoramique du lieu restera gravée dans votre mémoire.

 

Muyil, pyramides sauvages

 Au milieu d’un magnifique parc de fleurs et d’arbres locaux parfaitement entretenus, une autre des richesses de l’architecture maya s’élève au dessus de la forêt. Entourée des fondations de bâtiments qui venaient l’entourer, une pyramide se démarque. Par ses proportions plus haute que large, elle se distingue et s’élève au cœur d’une clairière.

Muyil1

 

En continuant sur le chemin à travers la forêt, escaladant les racines des arbres qui surgissent au milieu du parcours, nous tombons sur d’autres vestiges de l’architecture maya. Ici les arbres et leurs énormes racines fusionnent avec les ruines. Il est parfois plus impressionnant de voir la nature reprendre ses droits et fissurer la roche, que de voir un temple seul sur une pelouse dominant la nature.

 

architecture maya muyil

En s’enfonçant encore plus dans la jungle, vous pourrez accéder à un chemin sur pilotis qui traverse une zone marécageuse. Au milieu de cet espace préservé, une tour d’observation permet de s’élever au dessus des arbres. D’ici vous pourrez voir la forêt, la mer des Caraïbes et le lac auquel vous pourrez accéder au bout du chemin.

 

Et ensuite ?

De nombreux autres sites archéologiques à l’architecture maya sont à découvrir tout au long de votre parcours. Parfois peu connues, certaines ruines peuvent émouvoir par la configuration des lieux, la nature prenant le pas sur la pierre. Les richesses de l’architecture maya sont sans pareils et la jungle étant tellement immense (vous vous en rendez compte en parcourant les longues routes monotones et rectilignes bordées d’arbres à l’infini) que d’autres nouveaux sites mayas sont encore découverts aujourd’hui. Qui sait, un autre Chichén Itzà est peut être encore à découvrir.


À vous de jouer… Partagez!

5 thoughts on “Architecture Maya: 4 pyramides incontournables

  1. Le Mexique voilà bien une destination où je rêve d’aller depuis un bout de temps. Cette architecture Maya me laisse sans voix par sa beauté et sa complexité un véritable pan d’histoire. Merci pour cet chouette article qui nous fait tous rêver de bon matin

  2. Définitivement je dois aller au Mexique
    Me lever tôt ne me pause aucun problème
    Le seul problème c est que j ai le vertige alors pour l ascencion de ek balam on verra
    Que de belles choses à voir au Mexique
    Cet article ne fait que confirmer mon envie d’y aller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *